Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Fake news sur les crédits immobiliers : Non, les banques ne peuvent pas légalement confisquer votre bien immobilier suite à votre vaccination COVID

Sur les réseaux sociaux, les fakes news (fausses informations) foisonnent et marquent combien les utilisateurs manquent de discernement et sont d’une naïveté enfantine. Le fait de se faire vacciner contre le COVID ne change rien à vos contrats d’assurance, ni évidemment à vos crédits immobiliers. La FFA se fend d’un communiqué tellement cette fake news a pris de l’ampleur.

Publié le  à 0 h 0

La stupidité de certains est donc sans limite. Le pire étant que certains médias peu scrupuleux s’empare du sujet pour accroître leur audience. Les vaccins COVID ne sont pas en phase d’expérimentation. Cette information est mensongère. Les vaccins contre le COVID-19 en France bénéficient d’une autorisation de mise sur le marché conditionnelle, ce qui est totalement différent. Toutes les allégations concernant l’expérimentation médicale des vaccins (Pfeizer, Moderna et Astra Zeneca) sont infondées et sont du ressort de la fausse information (fake news).
Fake news sur la vaccination et les contrats d’assurance

La Fédération Française de l’Assurance (FFA) a été informée d’une rumeur qui évoque l’existence d’une clause, dans les contrats des prêts immobiliers, stipulant que les personnes ayant contracté un prêt « ne peuvent pas faire partie d’expérimentations médicales », sinon « le prêt immobilier pourrait être caduc » et les banques « auraient légalement le droit de récupérer leur bien immobilier ».

Crédit immobilier au meilleur taux : petites astuces pour mettre tous les atouts de votre côté
Comment trouver le meilleur taux pour son crédit immobilier ? (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Il ne suffit de pas faire le tour des courtiers en crédits immobiliers afin de dénicher le meilleur taux correspondant à votre dossier. Quelques conseils s’imposent afin que votre dossier donne envie aux banquiers de faire des efforts. Soignez votre dossier.

Confiscation du bien immobilier totalement imaginaire...

Cette même source relaie l’idée que les vaccins anti-Covid sont des expérimentations médicales et que, suivant cette logique, une vaccination contre le Covid-19 pourrait rendre un accord caduc et entraîner la confiscation du bien. Or, une telle clause n’existe pas. La FFA regrette cette tentative de désinformation sur un sujet de santé publique aussi essentiel que la vaccination, et rappelle que les contrats d’assurance ne prévoient pas d’exclusions relatives aux conséquences d’une vaccination.

Vente d’appartement : ce cher état daté, plafonné à 380 euros, déplafonné par 85% des syndics
Les syndics une nouvelle fois épinglés par 60 millions de consommateurs (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com
L’association 60 millions de consommateurs dénoncent, une nouvelle fois, des abus du côté des syndics de copropriétés. Depuis le 1er juin 2020, l’état daté ne peut être facturé plus de 380 euros au propriétaire... Certains syndics ont toutefois trouvé une parade afin de facturer un montant au final plus élevé.

L’assurance-vie et COVID : rien ne change non plus !

La stupidité de certains étant sans limite, la FFA avait rappelé début 2021 que le fait se faire vacciner, contre le COVID, ou via tout autres vaccins du reste, n’avait strictement aucune incidence sur les contrats d’assurance-vie.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Fake news sur les crédits Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Fake news sur les crédits immobiliers : Non,... : à lire également

Actualités

Performances 2023 des OPCI : du rouge vif

NOUVEAUTÉ !Sans surprise, les OPCI sont laminées. Après la chute des marchés financiers de 2022, la crise immobilière de 2023 aura sans doute donné un coup fatal à ce placement.

Fake news sur les crédits immobiliers : Non,... : Mots-clés relatifs à l'article