Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

L’artisanat du bâtiment toujours à la peine au 2e trimestre

L’activité de l’artisanat du bâtiment a reculé de 2% au deuxième trimestre en France, a annoncé jeudi la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) qui entrevoit malgré tout quelques signes d’amélioration.

Publié le  à 0 h 0

2L’artisanat du bâtiment toujours à la peine au 2e trimestre2

"Notre activité continue à baisser mais à un rythme moins élevé" qu’auparavant, a commenté le président de la Capeb Patrick Liébus, cité dans un communiqué. Au premier trimestre, l’activité s’était rétractée de 3%.

"Nous constatons une légère amélioration des carnets de commandes et, si cela se confirme, nous pourrions espérer un troisième trimestre moins terne que ceux que nous traversons depuis trois ans", a-t-il ajouté.

Les carnets de commandes s’étoffent en effet légèrement et représentent en juillet 72 jours de travail contre 66 en avril.

Mais Patrick Liébus attend de "constater un rallongement pérenne" de ces carnets car l’allongement constaté au deuxième trimestre "peut être dû à l’effet mécanique de la diminution des effectifs dans les entreprises", a-t-il remarqué.

L’emploi dans le secteur s’est de fait rétracté de 3,5% au 1er trimestre, indique la Capeb.

Signe de la prudence des entreprises : en juillet 2015, le nombre d’entreprises artisanales du bâtiment envisageant d’embaucher au second semestre 2015 était de 4%, contre 7% au même semestre de l’année précédente.

Dans le même temps, le nombre d’entreprises envisageantde procéder à des licenciements ou de ne pas renouveler de contrats atteint 10%, contre 7% en 2014.

Il s’agit du treizième trimestre de baisse d’activité dans l’artisanat du bâtiment. "Ce recul s’explique, comme aux trimestres précédents, par une chute de 4% de la construction neuve", souligne la Capeb.

"Les mises en chantier poursuivent leur baisse avec un recul de 6,1% qui correspond à 347.000 logements neufs commencés à fin mai 2015 sur un an cumulé, loin de l’objectif de 500.000 fixé par le gouvernement", ajoute la Confédération.

Le nombre de permis déposés affiche également une baisse de 6,1% sur la même période, soit 362.000 unités.

Toutes les régions sont concernées, les plus fortement touchées étant le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, la Normandie, le Centre et Rhône-Alpes-Auvergne.

"Malgré la baisse des taux d’intérêt, la mise en place de plans de relance du logement et l’implication des entreprises, l’année 2015 devrait encore subir un recul d’activité dans l’artisanat du bâtiment et l’emploi devrait cette fois encore payer un lourd tribut", a souligné Patrick Liébus.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article L'artisanat du bâtiment Publiez votre commentaire ou posez votre question...

L’artisanat du bâtiment toujours à la peine au... : à lire également

Actualités

La crise immobilière n’est pas terminée

Le marché de l’immobilier frémit à peine, ce n’est pas la fin de la crise. La première baisse des taux significative attendue à partir de juin, prochain n’y changera rien.

L’artisanat du bâtiment toujours à la peine au... : Mots-clés relatifs à l'article