Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Bien’ici, un site de petites annonces immobilières fait par les professionnels

Les professionnels de l’immobilier, qui avaient raté le virage du digital, vont lancer leur propre site internet d’annonces, Bien’ici afin de casser le monopole des sites Se Loger et Le Bon Coin, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Publié le  à 0 h 0

2Bien’ici, un site de petites annonces immobilières fait par les professionnels2

Cette plateforme dont le lancement officiel est programmé lundi soir, ouvrira mardi avec 300.000 annonces en ligne, mais en contiendra 1,5 million à terme, car il a vocation à accueillir "toute l’offre existante en France", ont précisé ces sources.

Le site Bien’ici innove à plusieurs titres : il mêlera des annonces pour des appartements et maisons à vendre ou à louer tant dans le neuf que l’ancien, sera dépourvu de publicité et offrira une géolocalisation "ludique" des biens proposés.

Le particulier à la recherche d’un bien à louer ou à acheter pourra naviguer sur une carte animée et entrer ses propres critères .

Parmi la trentaine de professionnels partenaires au sein de Bien’ici, on trouve les grands réseaux d’agents immobiliers tels qu’Orpi, ERA, Century 21, Guy Hoquet, Laforêt, L’Adresse, Solvimo, les promoteurs Kaufman et Broad,Cogedim, Nexity et leur fédération FPI, les syndicats professionnels Fnaim, Plurience, Unis notamment.

Ce site permet aux agents immobiliers de "retrouver la maîtrise de leurs données et de la tarification des annonces, devenue galopante ces dernières années" sur des sites tels que Se Loger et Le Bon Coin, a indiqué un responsable de réseau.

Ils débourseront désormais 70 euros par mois, pour mettre sur Bien’ici un nombre d’annonces illimitées, ou 150 euros pour y faire figurer, en plus, le détail de leurs services. A l’heure actuelle, une agence débourse entre300 et 1.500 euros mensuels pour faire figurer ses annonces sur des sites internet.

"Ces sites ont profité depuis des années, de notre ignorance du web, nous prenons enfin le virage du digital que nous avions raté", a jugé ce responsable.

ref/cb/gib

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Bien'ici, un site de Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Bien’ici, un site de petites annonces immobilières : à lire également

Actualités

La crise immobilière n’est pas terminée

Le marché de l’immobilier frémit à peine, ce n’est pas la fin de la crise. La première baisse des taux significative attendue à partir de juin, prochain n’y changera rien.

Bien’ici, un site de petites annonces immobilières : Mots-clés relatifs à l'article