Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Taux des crédits immobiliers sous les 2% ? 10 banques baissent de nouveau leur taux

Sous les 2%, c’est un taux réservé aux meilleurs dossiers : des revenus importants et un apport significatif. Les autres devront se contenter en moyenne d’un 2.20% à 2.30% sur 15 ou 20 ans.

Publié le  à 0 h 0

Les courtiers en crédits immobiliers le confirment, une petite baisse des taux des crédits est venue agrémenter le mois d’octobre. Ainsi, selon VousFinancer.com, une dizaine de banques ont à ce jour baissé leurs taux de crédit immobilier, mettant ainsi un point final au mouvement de hausses constaté durant l’été. Ces baisses s’expliquent par le recul des taux d’emprunt d’Etat mais également par la politique commerciale des banques qui démarrent dès maintenant leur production de crédit 2016. Ainsi, l’année devrait s’achever avec des taux très attractifs et 2016 commencer sous les meilleurs auspices, grâce à l’élargissement annoncé la semaine dernière du Prêt à taux zéro dans l’ancien.

2Une dizaine de banques ont baissé leurs taux depuis début octobre2

Ce n’était pas arrivé depuis plusieurs mois : plus d’une dizaine de banques ont baissé leurs taux de crédit immobiliers ces dernières semaines, de 0,10 % en moyenne, mais jusqu’à 0,20 % pour certaines. Si ces baisses concernent parfois uniquement les profils « haut-de-gamme », certaines banques ont diminué leurs taux de crédit pour tous les profils et notamment sur les durées supérieures à 20 ans pour conquérir de nouveau les primo-accédants.

« Compte tenu du recul des taux d’emprunt d’Etat et des objectifs élevés que se sont fixés les banques pour 2016, certaines ont fait le choix de diminuer leurs taux de crédit en novembre, notamment sur 20 ans ou plus. L’objectif est de reprendre des parts de marché sur des durées moins répandues dans un contexte de taux historiquement bas et de cibler de nouveau une clientèle de primo-accédants, dont la part reste encore faible » analyse Jérôme Robin, président de Vousfinancer.com.

Si on peut emprunter en moyenne à 2,25 % sur 15 ans, 2,60 % sur 20 ans et 3 % sur 25 ans, les écarts restent très élevés selon les profils au sein d’une même banque : ainsi, par exemple, dans une grande banque nationale, on peut obtenir en novembre un taux à 3,30 % sur 20 ans avec des revenus inférieurs à 40 000 €/an, mais 2,30 % sur la même durée si les revenus sont supérieurs à 80 000 €.

2Même son de cloche chez Empruntis2

Quelle que soit la région où la durée, les taux moyens baissent ou se

maintiennent au même niveau par rapport au mois dernier. Seuls le taux sur 30 ans en Méditerranée et celui sur 25 ans en Île-de-France connaissent une légère augmentation (5 points).

Une évolution particulièrement favorable aux futurs acquéreurs puisque les

baisses concernent essentiellement les durées de prêt les plus courantes. Dans

toutes les régions, emprunter sur 15 et 20 ans coûte ainsi moins cher qu’en

septembre. En Ile-de-France, en Méditerranée et dans l’Ouest le taux sur 20 ans recule ainsi de 5 points quand il chute de 10 points dans le Nord, l’Est, le SudOuest et en Rhône-Alpes-Auvergne.

Pour le moment on reste donc clairement dans un cercle vertueux pour l’emprunteur. Seul point négatif à constater : un allongement du délai de réponse aux demandes de prêt lié à l’engorgement des banques.

« La majorité des hausses des taux ont été appliquées le mois dernier où 18 taux sur 42 avaient été augmentés. Aujourd’hui, comme nous l’avions annoncé précédemment, nous sommes clairement dans un mouvement inverse avec une majorité de baisses » relève Cécile Roquelaure, Directrice de la Communication et des Etudes d’Empruntis.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Taux des crédits immobiliers Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Taux des crédits immobiliers sous les 2% ? 10... : à lire également

Actualités

La crise immobilière n’est pas terminée

Le marché de l’immobilier frémit à peine, ce n’est pas la fin de la crise. La première baisse des taux significative attendue à partir de juin, prochain n’y changera rien.

Taux des crédits immobiliers sous les 2% ? 10... : Mots-clés relatifs à l'article