Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Logement intermédiaire : 1 milliard d’euros levé auprès d’investisseurs institutionnels

Le groupe SNI, filiale de la Caisse des dépôts (CDC), annonce vendredi avoir levé 1,045 milliard d’euros auprès d’investisseurs institutionnels, afin de financer la construction de 10.000 logements intermédiaires.

Publié le  à 0 h 0

2Logement intermédiaire : 1 milliard d’euros levé auprès d’investisseurs institutionnels2

Fin mai, le gouvernement avait annoncé tabler sur la construction de 13.000 logements intermédiaires - au loyer inférieur à ceux du privé mais supérieurs à ceux d’un HLM - d’ici cinq ans, via ce fonds.

Cette deuxième levée de fonds, après celle bouclée en juillet 2014, "marque le regain d’intérêt des investisseurs institutionnels pour le logement", estime la SNI dans un communiqué.

D’un montant légèrement supérieur à un milliard d’euros, elle représente une capacité d’investissement de 1,8 milliard d’euros, correspondant à la construction de 10.000 logements, précise la filiale de la CDC.

Ce fonds FLI , lancé par la SNI et sa filiale Ampere Gestion, rassemble 17 investisseurs français, des sociétés d’assurance, d’épargne retraite, d’épargne salariale, de prévoyance et du secteur mutualiste.

On y trouve notamment les groupes ACM (Assurances du Crédit Mutuel), AEW pour le compte de l’Etablissement de retraite additionnelle de la fonction publique (ERAFP), AG2R, Allianz, Areva, Aviva France, BNP Paribas Cardif, CNP Assurances, EDF Invest, Generali, MAIF, Malakoff Médéric, et Natixis Assurances.

En septembre, le président François Hollande avait annoncé la construction de25.000 logements intermédiaires dans les 5 ans à venir, pour 1,9 milliard, financée conjointement par l’Etat et la CDC.

Ils ont été dotés d’un statut défini par la loi de finances 2014, afin d’encourager "la production de logements à loyers maîtrisés dans les grandes villes", rappelle la SNI.

Les logements intermédiaires sont destinés aux ménages aux ressources trop élevées pour accéder au logement social, mais insuffisantes pour se loger dans le parc privé, dans les zones tendues, où la demande excède largement l’offre.

ref/dep/pb

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Logement intermédiaire : (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Logement intermédiaire : 1 milliard d’euros... : à lire également

Actualités

La crise immobilière n’est pas terminée

Le marché de l’immobilier frémit à peine, ce n’est pas la fin de la crise. La première baisse des taux significative attendue à partir de juin, prochain n’y changera rien.

Logement intermédiaire : 1 milliard d’euros... : Mots-clés relatifs à l'article