Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Les prix de l’immobilier continuent de baisser tranquillement sur Paris

Il faut constater une baisse de -0.20% des prix de l’immobilier sur Paris au moins pour le mois de juin. Les investisseurs sont les premiers à vendre, le marché de la location immobilière allant vers des heures sombres, loi Alur oblige.

Publié le  à 0 h 0

2Les prix ont baissé de -3.50% depuis une année sur Paris2

D’après le dernier baromètre de MeilleursAgents, les prix à Paris ont baissé de 1,2%, et de 3,5% sur les 12 derniers mois selon la même source.

Au mois de juin, les prix n’ont pas seulement baissé à Paris (-0,2% en moyenne), mais dans l’ensemble de l’Île-de-France. Cette baisse s’échelonne d’un petit -0,1% dans les Hauts-de-Seine (92) à un plus significatif -0,6% en Seine-et-Marne (77). Sur 12 mois, la baisse des prix dans tous les départements d’Île-de-France se situe autour de -3%.

« En ce début d’été, le marché immobilier à Paris, en Île-de-France et dans les grandes villes répond à des dynamiques très contrastées », explique Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents. « De nombreux acteurs du marché ont cédé à l’auto-persuasion en se félicitant d’une reprise d’activité qui s’accompagnerait d’une augmentation des prix. Certes, nous constatons un raffermissement de la demande mais il ne faut pas pour autant se réjouir trop rapidement. Les acheteurs sont un peu plus présents sur les marchés. Ils ont compris que le niveau historique des taux, couplé aux baisses de prix de ces derniers mois, a boosté leur pouvoir d’achat (…). Il ne faut pas non plus négliger l’impact de la saison qui oblige bon nombre de familles à conclure des ventes avant l’été pour commencer la rentrée dans leur nouveau logement ».

2Taux de crédit immobilier2

vive hausse des taux des crédits immobiliers

La hausse des taux fait passer les acheteurs ayant les moyens de passer à l’action, soutenant ainsi les prix. Sans eux, la baisse des prix serait plus sévère. Une fois cette vague passée, les prix sont attendus en plus forte baisse. En effet, les investisseurs cherchent à se délester d’une partie de leurs actifs immobiliers. Le marché locatif sur Paris devient trop contraignant, les rendements sont trop faibles, et les charges ne font qu’augmenter. Sans doute une bonne nouvelle pour celles et ceux qui ont les moyens d’habiter dans la Capitale.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Les prix de l'immobilier Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Les prix de l’immobilier continuent de baisser... : à lire également

Actualités

La crise immobilière n’est pas terminée

Le marché de l’immobilier frémit à peine, ce n’est pas la fin de la crise. La première baisse des taux significative attendue à partir de juin, prochain n’y changera rien.

Les prix de l’immobilier continuent de baisser... : Mots-clés relatifs à l'article