OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
4.07/5 (15 avis)
DIVERSIPIERRE
3.63/5 (170 avis)
PREIMIUM
3.54/5 (13 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.23/5 (293 avis)
DYNAPIERRE
3.19/5 (85 avis)
OPCIMMO
3.18/5 (352 avis)
FRUCTIFRANCE
3.17/5 (59 avis)
SILVER GENERATION
3.07/5 (30 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
3/5 (8 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.92/5 (114 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.7/5 (66 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > CORRIGÉ : Crédits immobiliers : les taux se maintiennent en septembre
CORRIGÉ : Crédits immobiliers : les taux se maintiennent en septembre

CORRIGÉ : Crédits immobiliers : les taux se maintiennent en septembre

Les banques françaises ont maintenu en septembre le niveau général des taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers, ces derniers restant particulièrement bas en tenant compte de l’inflation, selon une étude mensuelle publiée mardi.

Publié le  à 0 h 0

CORRIGÉ : Crédits immobiliers : les taux se maintiennent en septembre

Toutes durées confondues, les taux des prêts du secteur concurrentiel ont atteint 1,43% le mois dernier, comme en août, rapporte l’observatoire de l’institut CSA et du Crédit Logement, organisme comprenant les principales banques françaises parmi ses actionnaires.

Ces chiffres s’entendent bruts : ils ne comprennent par exemple pas l’assurance des prêts, systématiquement demandée par l’organisme créancier.

"Les taux des crédits immobiliers sont stabilisés depuis juin dernier", résume l’observatoire dans la lignée de ses précédents rapports.

Il souligne que leur évolution récente s’inscrit dans un contexte de reprise de l’inflation : malgré un petit ralentissement en septembre, la hausse des prix se maintient nettement à plus de 2% sur un an.

"Les conditions de crédit restent excellentes : d’ailleurs les taux d’intérêt réels", c’est-à-dire en retraitant l’inflation, "n’ont jamais été aussi bas depuis le premier choc pétrolier", en 1973, souligne l’observatoire.

Dans l’ensemble, les conditions restent les mêmes que celles évoquées les précédents mois par cet organisme : les banques se font une vive concurrence sur les taux, un phénomène accentué par les opérations commerciales en période de rentrée, mais cela ne suffit pas à faire rebondir la demande face à des prix en hausse.

Dans le détail, les taux se sont établis le mois dernier à 1,49% pour l’accession dans le neuf, une hausse par rapport à août, et 1,44% dans l’ancien, un léger recul.

Alors que les taux sont normalement plus élevés quand un prêt est souscrit pour longtemps, leur stagnation en septembre s’est accompagnée d’un allongement de leur durée moyenne : elle s’est établie à 225 mois, deux de plus qu’en août.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d'emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu'en 2017
Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d’emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu’en 2017

C’est un risque majeur pour le marché de l’immobilier. La faiblesse des taux d’intérêts permet aux acheteurs de s’endetter sur le très long terme. Sur l’année 2018, la durée moyenne des durées de crédits est en hausse de 10 mois, soit 226 mois. Un record historique. Bilan, même avec des taux de crédits immobiliers stables, à 1.44% en moyenne, le coût total de ces crédits long terme est loin d’être une bonne affaire. Les prix de l’immobilier étant toujours surévalués, les lendemains risquent d’être difficiles.

Crédits immobiliers en France : désormais sous l'inflation, les taux n'ont pas rebondi en 2018
Crédits immobiliers en France : désormais sous l’inflation, les taux n’ont pas rebondi en 2018

Les banques françaises ont légèrement abaissé en décembre les taux d’intérêts des crédits immobiliers aux particuliers, ces derniers achevant l’année à un niveau proche de leur plancher historique et s’installant sous l’inflation, selon une étude publiée jeudi.

Immobilier : les principaux marchés mondiaux du logement devraient ralentir en 2019 (Fitch)
Immobilier : les principaux marchés mondiaux du logement devraient ralentir en 2019 (Fitch)

Les grands marchés du logement vont avoir tendance à ralentir à travers le monde cette année sur fond de durcissement des conditions de crédit, même si les prix vont continuer à monter dans de nombreux pays, a estimé mercredi l’agence Fitch.

Produits de construction : prudence pour 2019 après une année 2018 un peu décevante
Produits de construction : prudence pour 2019 après une année 2018 un peu décevante

La majorité des fabricants français de produits pour la construction prévoient une stabilité ou une légère hausse de leur activité en 2019 après une année 2018 un peu décevante, selon l’enquête annuelle de leur fédération AIMCC.

Paris : 20 projets pour faire vivre les sous-sols de la capitale
Paris : 20 projets pour faire vivre les sous-sols de la capitale

Un site d’escalade sous la ligne 6 du métro ou une fosse de plongée sur des réservoirs de Paris : 20 projets ont été sélectionnés mardi par la mairie pour exploiter les sous-sols de la capitale.

Redevances : la proposition tarifaire d'Aéroports de Paris refusée
Redevances : la proposition tarifaire d’Aéroports de Paris refusée

L’Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (ASI) a refusé d’homologuer l’évolution des tarifs de redevances proposés pour 2019 par Aéroports de Paris pour Roissy et Orly, estimant que leur produit global dépassait le coût des prestations servies.

Zones agricoles défavorisées : quatre élus suspendent leur démission avant une réponse du ministre
Zones agricoles défavorisées : quatre élus suspendent leur démission avant une réponse du ministre

Quatreélus de Saône-et-Loire ont suspendu leur démission, initialement prévue lundi, après avoir reçu la garantie d’une réponse rapide du gouvernement sur le sort de huit communes évincées des zones agricoles éligibles aux indemnités européennes de compensation des handicaps naturels (ICHN).

Eurazeo acquiert un immeuble londonien de bureaux pour 105 M EUR
Eurazeo acquiert un immeuble londonien de bureaux pour 105 M EUR

La société d’investissement française Eurazeo a annoncé jeudi l’acquisition d’un immeuble de bureaux à Londres pour un montant de 105 millions d’euros.

France : les travaux publics prévoient un ralentissement en 2019
France : les travaux publics prévoient un ralentissement en 2019

Le secteur des travaux publics, qui sort de deux années de croissance en France, devrait voir son activité ralentir sa progression cette année, notamment face à des coûts de production en hausse, a prévenu jeudi la principale fédération du secteur.

Immobilier de bureaux en Ile-de-France : chute de -27% de la demande au dernier trimestre 2018
Immobilier de bureaux en Ile-de-France : chute de -27% de la demande au dernier trimestre 2018

L’immobilier de bureaux en Ile-de-France, même s’il se maintient à un niveau supérieur à la moyenne décennale, a connu au 4e trimestre un fort ralentissement qui pèse lourdement sur l’activité de l’année 2018, selon une étude publiée mercredi. La demande placée a ainsi fléchi de 27% lors des trois derniers mois de l’année civile par rapport à la même période en 2017, pour atteindre 642.000 m2, révèle cette étude réalisée par le groupement d’intérêt économique Immostat.

Top 10 des villes où les prix de l'immobilier ont explosé en 2018
Top 10 des villes où les prix de l’immobilier ont explosé en 2018

Puisque le marché de l’immobilier n’a pas encore donné de signe de krach, les bilans des hausses de prix font toujours la une des sites immobiliers. Ainsi, SeLoger nous livre son palmarès des plus fortes hausses de prix de l’année 2018.

Aéroport de Nice : nombre record de passagers en 2018
Aéroport de Nice : nombre record de passagers en 2018

L’aéroport de Nice Côte d’Azur a enregistré en 2018 un trafic de 13,85 millions de passagers, en hausse de 4,1%, un nouveau record établi alors que dans le même temps les mouvements d’avions commerciaux ne progressent que de 0,6%, ont indiqué jeudi les services aéroportuaires.